jeudi 13 octobre 2011

Paris, c'est pas d'la tarte! VG Polentarte à la rescousse!

Voila maintenant 12 jours que je vous ai abandonné... Je suis sûre que pour certains, cette période a été horriblement lonnnngue (acquiécez ça me rassure ^^) mais cette période de repli était nécessaire car j'ai quitté la vie virtuelle pour.... THE REAL LIFE!

Ce début de mois a été rempli d'émotions, de découvertes, et de rencontres... J'ai eu à peine le temps d'être triste d'avoir quitté mes montagnes qu à peine débarquée dans ma "nouvelle" demeure, je sautais pour le premier train pour Paris! Et cet instant de fuite plutôt calculé m'a réellement projeté dans un autre monde : c'était assez inhabituel pour ma part de me retrouver devant la tour Eiffel avec 3000 personnes pour la plus grande session de yoga de France, puis après avoir fait la fourmi et passer les milles tunnels du métro parisien, m'être retrouvée à la Bellevilloise au milieu du deuxième salon végan de France... Que de produits, de saveurs, de découvertes aussi! J'ai goûté le tofu fermenté et des spécialités cuisine de tofu fermenté qui m'ont permis de retrouver des saveurs de ricotta et de fromage frais de chèvre ou brebis, j'ai redécouvert la spiruline en tartines (petite algue utilisée contre les anémies dont je vous avais déjà parlé au sujet des algues ICI), et j'ai enfin goûté la caroube qui n'a absolument pas le goût de cacao, on a essayé de me tromper! et puis j'ai rencontré Clem et enfin goûté le chocolat cru Rrrraw qui est vraiment un concentré de plaisir intense!! J'ai assisté à la démonstration d'un délicieux Risotto au potimarron et à la coriandre de Sébastien Kardinal que je viens de cuisiner ce soir et qui est d'une douceur terrible! Et j'ai débattu, discuter... Un week end enrichissant...

A peine remise de mes émotions, la panique s'est emparée de moi, je suis rentrée, j'ai refait mon plat pour le concours saveurs durables saveurs véganes qui arrivait bien vite, j'étais dans les temps Ouffff! J'ai refait mon pain trois fois pour être sûre d'avoir le résultat que je voulais et... Honnêtement et objectivement, il tuait! :) Ravie d'en avoir même fait goûter à Laura VeganPower qui pourtant est intolérante au gluten mais qui n'a pas pu s'en empêcher...

Et j'ai décollé pour le concours avec le soutien énorme de mon amie Célya. Ambiance détendue, partage, échange, rencontres, franches rigolades ont été accompagnées de plats délicieux dans lesquels j'ai pu piocher, d'une douce remise de prix et d'un repas délicieux dans un cadre festoyant qui m'a beaucoup troublé au Gentle Gourmet, une chambre d'hôte 100% végane dans laquelle nous avons été admirablement bien reçus et servis...

Juste pour vous embêter un peu, voici un détail photo des quelques plats auxquels j'ai pu goûter (ils n'y sont pas tous) : Mousse aux trois légumes avec un pesto de roquettes, tout simplement excellentissime! un mille feuille de betterave au quinoa potimarron et girolles, un seitan glacé au vinaigre de framboise, un bavarois fraise citron qui m'a réconcilié avec le bavarois, et des cupcakes cévenols avec une crème de marron huuum divine, des pommes et coings pochés aux épices et un pain d'épices au noix... Et leurs auteurs alors? Des rencontres juste au top!

Merci à Sandrine, Laura VeganPower, Sebastien Kardinal, Anne Brunner, Deborah Brown Pivain et tous les partenaires sans qui cette journée n'aurait pu avoir lieu...

Merci à Laurent, Cédric, Claire, Céline, Myriam, Ôna, Eve, Célya, sans qui cette journée n'aurait pas pris son sens... Je vous invite à cliquer sur chaque prénom que je viens de citer pour découvrir les univers magnifiques de chacun de mes collègues...

Enfin Paris ne m'a laissé aucun répit, j'ai divagué dans les rues, les quartiers, manger indien, japonais, chinois, breton en apprenant à rester sociable en assumant davantage la place de mon végétarisme dans mon alimentation... J'ai même réussi à me faire trainer dans un fast food dont je tairais le nom, trop d'humiliation me nuirait.. et où j'ai respecté mon éthique et croyez moi c'était pas évident...

Enfin, les mois à venir seront sous le signe du renouveau, car si les mots tourisme vert, à la ferme, équitable et durable vous parlent, je peux vous dire qu'ils seront les miens au quotidien... Tous les curieux et intéressés peuvent se faire connaître, je vous donnerai des indices au fur et à mesure de l'aventure qui sera la mienne...

Je suis rentrée hier, je suis vidée, épuisée... J'aime Paris car cette ville est une fourmilière géante, elle n'arrête jamais de vivre, elle ne dort jamais, elle est bondée, les odeurs de nourriture sortent des échoppes, toutes les cultures se croisent et se confondent... Mais Paris, c'est le bruit, les klaxons, les gens énervés, les gens qui bousculent, les gens qui arrêtent de vivre tranquillement, paisiblement... Paris ça me tue... Paris c'est vraiment pas d'la tarte!

Et puisque ce n'est pas d'la tarte, voici une tarte végétale qui donnera envie à plus d'un omnivore d'explorer le monde fabuleux de la cuisine végétarienne... Une polentarte aux fanes de blettes et à l'oseille, à la crème d'épeautre et aux graines de tournesol grillées... Huuumm... Succès garanti! Sans oublier mon ami le piment d'Espelette! Piment d'Espelette qui a eu son petit effet lors du concours, un piment ramassé dans le jardin d'un petit papi landais qui le fait séché et l'écrase à la main lui même...

Et puis parce que certains doivent trépigner, mais allez euh tu nous as même pas dit combien t'es arrivée au concours... Et bien deuxième, une vraie place de gagnante, celle qui me plait, car on n'est pas dernière, mais aussi parce que quel que soit le domaine, on a toujours à améliorer! Et puis aussi parce que le premier lot était trop lourd et que j'étais en train donc ouf! :) Je repars donc armé d'un couteau et économe en céramique et j'ai testé, ça coupe un truc de malade, mes doigts en témoignent déjà (ça c'est fait!)... Et surtout, surtout le palais du rêve pour moi : 9 livres de cuisine des Editions La Plage... Aaaahhhhhhh, j'en ai déjà eu un échantillon et ai commencé la lecture de Protéines Vertes, article à venir!!!

Et vous vous souvenez peut être des cookies végans muesli fruits séchés que j'avais réalisé pour le défi végan de Clem?! Et bien j'ai gagné une médaille!! Et une médaille en ... Chocolat! Ma boite aux lettres attend donc les 7 livres restant des Editions La Plage et le coffret de chocolat cru Rrraw... Je vais adorer mon facteur je sens...

Assez causé, à nous la tarte!
Tarte inspirée du livre C'est pas d'la tarte de Fanny Denault.



POLENTARTE AUX FANES DE BLETTES, A L'OSEILLE ET CRÈME D’ÉPEAUTRE

Pâte à tarte :
75 cl d'eau
170g de polenta (semoule de maïs instantanée)
1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 pincée de gros sel
Sel marin aux herbes

Garniture :
Les fanes d'un bouquet de blettes
Une dizaine de feuilles d'oseille
1 oignon
50 g de tofu ferme
2 cuillères à soupe de levure maltée
2 cuillères à soupe de gomasio
1 cuillère à soupe de graines de tournesol
20 cl de crème d'épeautre (une briquette)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
Poivre

Préchauffer le four Th.200° (6/7)

Faire bouillir l'eau avec une pincée de gros sel. Une fois que l'eau bout, couper le feu et verser la polenta en pluie tout en remuant à l'aide d'un fouet en laissant épaissir. Ajouter le piment, l'huile d'olive et le sel marin à votre convenance. Ne pas attendre que cela refroidisse et abaisser la polenta dans un moule à tarte que vous aurez huilé ou recouvert de papier sulfurisé. Etaler la polenta et bien la remonter contre les bords, la laisser refroidir légèrement pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, commencer à préparer la garniture. Emincer l'oignon, et détailler le tofu en fines lamelles. Effeuiller les blettes. Dans une sauteuse, faire chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive, et y mettre l'oseille et les feuilles de blettes, les remuer un peu et les laisser fondre légèrement. Ajouter trois verres d'eau, couvrir et faire cuire sur feu doux 5 à 10 minutes.

Mettre la pâte à tarte au four pendant 10 à 15 minutes avec la fonction grill.

Dans une poêle faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré, ajouter le tofu ferme, saler, poivrer. Faire cuire jusqu'à ce que le tofu soit bien grillé. Ajouter sur les dernier instants les graines de tournesol pour qu'elles dorent légèrement.

Dans un saladier, mélanger le tofu et l'oignon, les blettes et l'oseille, et la crème d'épeautre. Ajouter le gomasio et la levure maltée. Bien remuer pour que les blettes ensuite se répartissent bien.

Sortir le fond de tarte du four. Etaler de manière homogène la garniture sur le fond de tarte et enfourner 20 minutes environ. La tarte est prête quand le dessus dore et grille légèrement.

Cette tarte se déguste uniquement chaude. Froide elle perd tout les saveurs qui la rendent exceptionnelle!

Nota des Bio Débutantes :

La polenta : En Haute Savoie, elle est appelé "polente", elle est servie nature, ou cuite avec de la tomme de vache, ou encore parfumée avec des champignons. Elle est un plat qui se prépare rapidement, 3 bonnes minutes lui suffise... Si vous hésitez sur sa préparation, faites bouillir, un volume de polenta pour deux volumes d'eau et 30 grammes de fromage à pâte dure. Verser dans un bol ou petit saladier et la lisser. Laisser refroidir. Démouler. Coupez la en tranche et faites la revenir dans un peu d'huile ou grillée au four... Pour la petite info, il s'agit d'une semoule de maïs très fine, elle est donc sans gluten. Choisissez la instantanée, ce qui signifie qu'elle est précuite, vous y gagnerez en temps! Elle est aussi très souvent vendue en vrac en magasin bio et il s'agit majoritairement de la version instantanée.

Les fanes : Et oui, dans la cuisine bio, rien ne se perd, les fanes sont comestibles, qu'il s'agisse de celles des carottes, de celles des radis, des blettes et j'en passe. Elles sont également riches en vitamines dont regorgent leurs fruits alors pourquoi s'en priver?! Les fanes de blettes ont un goût qui se rapproche des épinards frais. Pour ceux qui n'aiment pas trop les épinards, essayez les, vous pourriez être agréablement surpris, d'autant que la recette les rehausse de la douce acidité de l'oseille.

Le Gomasio : Kesako? Le gomasio est un condiment très utilisé dans la cuisine biologique, il s'agit de graines de sésame torréfié avec du sel marin. C'est excellent pour la santé (voir ICI les qualités nutritionnelles du sésame) et cela permet de bien moins saler! Le goût est bien sûr délicieux! Vous pourrez également trouver du gomasio aux herbes aromatiques, ou encore aux algues. Je vous le conseille au vrac, mais vous pourrez en trouver d'énormes pots qui je vous rassure, partiront très vite.

La Levure Maltée : à voir ici

La crème d'épeautre : à voir ici

19 commentaires:

  1. Merdoum, j'avais laissé un com et ça a buggé ...

    Je disais donc ... rolala qu'est ce que tu nous as manqué ... !!!

    Bravo pour la 2e place au concours ! chapeau bas !!

    J'imagine comment tu devais être bien naze après un passage dans la capitale ... Pour y habiter, oui je sais que c'est pas de la tarte !

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Zut, je vais devoir acheter des blettes. Généralement, je prends pour excuse que je ne sais pas quoi faire des fanes mais là, plus moyen de me dédouaner. ^^
    Bon retour au calme.

    RépondreSupprimer
  3. Tu veux que je te dise Tombouctou? Mon grand père m'avait ramené des blettes sans les feuilles parce que les feuilles étaient laides et pas réellement mangeables, j'ai ralé (oh la vilaine) et il m'en a cueilli des toutes petites que tu mets directement dans la recette parce que les côtes sont minuscules... Ah Ah... Chhhut faut pas le dire ^^

    RépondreSupprimer
  4. Génialissime ton billet !!
    je crois que je vais le relire plusieurs fois car il y a beaucoup à apprendre !!!
    merci et bravo pour ta 2nde place et ta médaille en choco ^-^

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce récit et cette recette! Ca tombe bien, j'adore les blettes! Mais jusque là je ne connaissais qu'une seule recette: poilées au vin blanc, un délice...

    RépondreSupprimer
  6. @ Aglibouly : Si cela t'apprend un tas de choses, je suis ravie car c'est intimement mon but espéré de transmettre...

    @ Cédric : Cool alors!! Et bien tu les poele au vin blanc et tu te sers des fanes pour cette recette, un double délice! :)

    RépondreSupprimer
  7. coucou nono
    bravo pour ta 2eme place
    les blettes j'adore surtout les feuilles en velouté delicieux,dit donc tourisme vert ,ferme mais que se profile donc devant toi!!!!
    bizzz nenette

    RépondreSupprimer
  8. Tien, je fais souvent des "polenpizz'" mais jamais encore essayé la polentarte ! C'est à tenter !
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  9. ma boite aux lettre attends la même chose....et j'ai 1 kg de feuilles de bettes qui trônent dans la cuisine( le maraicher a loupé un truc, il n'y a pas de côtes...et ça tombe bien, je n'aime pas les côtes)

    RépondreSupprimer
  10. et bien dis donc, tu as commencé ta nouvelle vie sur les chapeaux roues, mais ça devait être bien sympa

    RépondreSupprimer
  11. Chouette le retour de Noémie !! Waouh tu en as fait de belles choses depuis le déménagement :). Encore bravo pour le délice de ton plat au concours de cuisine et m... pour la réussite de ton projet, j'espère que tu vas nous tenir au courant sur le blog :).

    RépondreSupprimer
  12. @ Nénette : Promis je t'appelle bientôt pour te raconter ça mais faut que tu me dises quand tu pars en Espagne!

    @ La fourmi : Oui je connais aussi le principe de la Polenpizz, je trouve que ce sont d'excellents moyens de varier les apports protéiniques et gustatifs des tartes VG

    @ Mamapasta : Ouiiiii j'ai vu ça que tu avais le droit à ton petit colis de chocolat toi aussi! Va falloir qu'on en raconte des choses ;) Ah beh alors ça tombe bien pour les blettes!

    @ Aurélie Wa : Oui comme dit finement et discrètement l'article, je fuis aussi un peu la situation... Histoire de pas trop me sentir emprisonnée dans la vie un peu complexe du moment!

    @ Sandrine (Végébon) : hihi oui les mêmes choses passionnantes que toi avec un peu moins de stress que toi (tu as réussi youpi t la plus forte!) Oui oui j'expliquerai au fur et à mesure mais je veux vraiment voir les bases bien posées pour en parler, j'aime pas les faux espoirs ^^

    @ Spécialiste de l'éphémère : Ravie que cela te plaise et ravie de te voir ici! c pas si rapide que ça mais c'est une recette qui ne prend pas beaucoup de temps! Pour la grande fainéante que je suis rapide = 5 minutes top chrono

    RépondreSupprimer
  13. Oseille ?? J'en ai acheté ce matin au marché, héhé !
    La polentarte est une beau plat pour ces jours-ci, et je vois qu'on a les mêmes lectures.
    J'en connais une qui va se régaler en lectures et en choco ! Bravo, en tout cas.
    Super contente de te connaître, promis, pour ta prochaine visite à Paris, je t'emmènerai dans des endroits zen :) Bises !

    RépondreSupprimer
  14. Ah bah ça oui la Polentarte c'est toute une histoire!! Je vais essayer de pas vous narguer pour le chocolat, mais on verra... ^^ Alors ça oui je veux, si tu arrives à me démontrer que Paris peut être associé avec le mot Zen je serai ravie, je te dirai quand je remonte donc! ^^

    RépondreSupprimer
  15. Je vois que tu as eu un superbe week-end sur Paris c'est génial et je suis super contente pour toi !! je suis juste déçue de ne pas avoir pu venir te voir, sniiiiiif !!
    Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. @ Créa : Ne t'inquiète pas on arrivera bien à se voir dans les mois à venir ^^

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Noémie!
    Superbe ce billet, tu m'as fait rêver. De la cuisine végétarienne comme ça, j'en veux bien tous les jours...
    Bises,

    Marie

    RépondreSupprimer
  18. Merci Marie :) Tu aurais vu tous ces plats magnifiques 100% VG, ça faisait tourner la tête, et dire que beaucoup pensent que les VG mangent de la salade!! Pfff tralala poinpoin!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me contacter personnellement à l'adresse lechantdescerisesagitees@hotmail.fr si vous souhaitez une réponse directe! A bientôt

Imprimez cet article